Au sud de Johannesburg est enraciné Soweto, le plus grand township d’Afrique du Sud. De la vie naît l’histoire et de cette histoire naissent ces gens. L’Apartheid est conceptualisée en 1948. Le 16 juin 1976, la jeunesse se soulève contre les contraintes de plus en plus strictes des Afrikaners (les blancs issus des colonies Néerlandaises du 17e siècle). Lors de ce rassemblement pacifique, la police ouvre le feu tuant ainsi des centaines d’étudiants, souvent d’une balle dans le dos. Le plus jeune a 13 ans, il s’appelle Hector Pieterson et restera à jamais dans les grandes images de l’histoire. La ségrégation raciale fut abolie le 30 juin 1991 et Nelson Mandela fut le premier président noir élu en 1994.

Hector porté par un camarade et suivi de sa soeur. Image prise par Sam Nzima.

Aujourd’hui les rues sont calmes, la crainte s’est envolée. Soweto, créée en 1950, reste un township comme on pourrait l’imaginer… Des quartiers plus riches aux petites maisons alignées côtoient les Backyard shack ou Zenke, de petits carrés de tôles qui s’agglutinent au fil du temps. Des ordures, des rats de plus en plus gros, profitant de la malbouffe des habitants. Les molofish, les minivans collectifs font la navette à travers un ghetto de 3 millions d’habitants soit autant que Johannesburg. Pour autant la vie n’est pas ce que l’on imagine. Des ravitaillements de nourriture proviennent d’associations de charité, les gens rient, les linges de couleurs flottent dans l’air, les enfants jouent partout, les maisons sont ouvertes, les échanges faciles. De la complaisance, pas d’apitoiement, une vie à la petite semaine. Les tâches quotidiennes sont plus fastidieuses sans équipement moderne, l’électricité doit être déroutée des lignes de chemins de fer à 3000 volt et l’eau potable n’y est pas acheminée.
Leur mot d’ordre : «  Self-pity is your worst enemy «  Helen Keller
Alors encore une fois c’était bien de prendre le temps et de connaître Johannesburg.

CONTACT  DU GUIDE :  + 27  (0)78  254 7447. Terence est un p’tit gars de 25 ans, qui est né ici et avec qui on a passé un excellent moment. Aujourd’hui c’est un artiste en tous points, musicien, graphiste, danseur et poète. 

A VOIR : le documentaire « Surfing Soweto » 2010 et le film « A Dry White Season » D’Euzhan Palcy 1989

clichés