Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

On s’est trouvé, on s’est retrouvé,
Errant dans une jungle,
Pendu à une tringle
Mon p’tit poisson chat
Moustaches en émoi
Dans ma bouche finira…

Il a tout taillé dans un bambou
Avec un tel bagou
Il m’a mijoté sa tambouille
Il m’a bouilli un bol de nouilles,
Il m’a bouilli un bol de nouilles…

On s’est connu, on s’est reconnu
Puis il m’a tout dit, tout sur sa vie
On s’est allongé sur une feuille de palmier
Puis on s’est endormi

Chacun pour soi repartira
Dans l’tourbillon d’la vie,
Chacun de nous se souviendra

D’avoir vécu la vie,
D’avoir vécu la vie…

C’est à Thaton, un peu tatillon
Que nous apprenons le chemin que font
De la Birmanie jusqu’à Koh Samui
Les p’tites pilules qui déambulent

Des pilules bleues, des pilules vertes
Qui font tourner la tête
Ils disent que c’est pour faire la fête
Mais tu finiras sur les tomettes,
Tu finiras sur les tomettes…

De 5 petits bahts, à 500 gros bahts
C’est  ainsi qu’ils font
Leur beurre de baratte
Fini les rizières, fini la misère
On s’achète des 4×4…

Je me suis saoulée en l’écoutant
L’alcool de riz oublie le temps
J’me suis réveillée dans un champ
Au loin la brume s’élevait doucement,
Au loin la brume s’élevait doucement…

Quand on s’est connu quand on s’est reconnu
Pourquoi s’perdre de vue se reperdre de vue
Quand on s’est retrouvé quand on s’est réchauffé
Pourquoi se séparer… ?

Alors tous deux on est r’parti dans l’tourbillon d’la vie
On a continué à tourner, tous les deux enlacés…
Tous les deux enlacés…


Février, les rizières sont sèches, la plantation est prévue pour mai, la cueillette pour novembre. 

Végétation luxuriante et lumineuse

Pique-nique de bambou

On les a retrouvé !

Se lever sur les champs de Muangngam…

La maman de Renato, notre éclaireur

Les poissons chats des enfants du village

L’enfant qu’on aurait adopté s’il avait été à vendre…

Au moment exacte où nous terminons la réécriture du Tourbillon de la vie, incroyable coïncidence, Stéphane Hessel décède. Peut être à cause de notre texte… Ce sera donc un double hommage à cet homme, résistant et grand défenseur des droits de l’Homme. Ses parents avaient inspiré le film Jules et Jim de Truffaut, dont le rôle et la musique sont interprétés par Jeanne Moreau.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

clichés