Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

La France quand tu es loin de nous, tu n’es plus que la caricature de toi même et c’est pour cela qu’on t’aime.

C’est une bonne tranche de pain frais, beurrée, que quand elle croustille, elle laisse quelques miettes sur la nappe que tu retrouves sous ton coude.
Un saucisson nonchalamment posé sur le plan de travail mais qui ne finira pas la journée.
Une pomme de terre chaude qui n’attend plus que sa robe de fromage coulant même si c’est Valaisant
Prétexter descendre acheter le pain pour s’offrir un moment Kinder
Non ! le français ne parle pas QUE de nourriture.
Un hiver à attendre la neige, en regardant « les bronzés font du ski » depuis 11 ans à 20h50 sur TF1.
Chausser ses skis en prétendant connaitre la météo et affirmer que « Ça va s’dégager ».
C’est quand ton collègue te lance fièrement à 18h un vendredi 29 décembre « Eh! A l’année prochaine ! »
S’asseoir au troquet du quartier et se demander « Qu’est-c’qu’on boit ? » quand on prend toujours du Chardonnay.
Prendre sa Renault et descendre à la mer avaler une Langouste
Ne pas quitter ses pantoufles un dimanche
Représenter à l’international à la fois Coco Chanel, la tour Eiffel et Zinedine Zidane avec la même élégance
C’est la politique qui fait parler les vieux, mais finalement, comme dirait Coluche, « c’est pas plus mal que si c’était pire » 

Pour tout ça et pour tous ceux qu’on aime beaucoup, on vous dédicace ce petit mot d’Asie.
« Tiens pi ça f’ra pour noël » comme on dit chez les Groseilles.