Quelle belle récompense qu’une bonne table à la bougie dans l’hôtel de la Gare. Un mélange du Paris des années 30 et du colonialisme.
Nous sommes à Ollantaytambo, un village en montagne où la route s’arrête et le train prend le relais pour atteindre le Machu Picchu.
Prix pour 2 personnes (entrée, plat, dessert et verre de vin argentin, cépage Malbec de la vallée de Mendoza) 170 soles (50 €) à l’hôtel El Albergue.

Mise en bouche de volaille consentante en brochette, surpiquée de petits légumes, accompagnée d’un chutney de mangue
et d’une sauce traditionnelle des Andes Uchucuta.

Rondelles de pommes de terre jaunes des Andes, nappées d’une sauce Huancaina, saisies dessus dessous et parsemées de petits poivrons rouges.

Tendre filet de boeuf, souple en bouche, arrosé d’une sauce au poivre Molle, servi avec son croustillant rösti.

Steak de Lama saucé de baies de sureau, garni de Huacatay et pommes de terres en purée et légumes vapeur.

Le Pérou est la capitale gastronomique d’Amérique du Sud. Outre l’éternel avocat (cela dit très goûteux) servi à toutes ses sauces, il ne faut pas omettre :

Ceviche : poisson cru coupé en petit dés marinés dans du jus de citron, oignons et piment.
Anticucho : morceaux de cœur de bœuf mariné, qui sont ensuite piqués sur une brochette, et grillés.
Aji de gallina : ragoût de poulet cuisiné avec de la crème et du fromage, piment et cacahuètes.
Chicharrones : viande de porc frits accompagnés d’ognons crus, de pattes douces, de choclos (maïs de gros grains blancs)
Choros a la Chalaca : moules recouvertes de piment et d’oignons assaisonnées avec du jus de citron.
Cuy : le plat du dimanche. Cochon d’Inde aux légumes, pommes de terres, ail et sauce huacatay.

Et bon appétit bien sûr !