Nous avons quitté le Brésil. Nous pouvons faire don de notre Lonely planet, moins les quelques pages arrachées.
J’ai perdu 2 kilos, dans mes bagages bien sûr, en donnant tout ce qui n’est plus utile pour la suite (robes, chapeau de paille, …) ou en perdant tout ce qui était lourd (Iphone, appareil photo et gourmette bien sûr).
Alors en effet, je crois qu’on part en tour du monde avec encore trop d’affaires. Il est fortement recommandé d’acheter sur place les quelques accessoires de saison, exemple les gants réversibles, motif lama enjoué, interieur cuir, des gants qu’ils sont chauds quand on les portes ! (3000 pesos chilien (4,8 €)) ; des gros pulls multicolors en alpaga que même mamie elle a pas osé nous en faire des comme ça…

Ici tout est différent, les fruits et légumes ont de vraies couleurs et saveurs, la vie n’est pas chère, la température extérieure est de 17°, le paysage complètement lunaire à perte de vue. Le ciel, d’un bleu intense, contraste avec les étendues bistres qui m’évoquent très rapidement une marrée de kinder bueno pointillées par de petits Kilimandjaro enneigés et quelques points fumants que sont les geysers. Le village est coquet, les habitants chaleureux. Nous partons explorer la lune à bicyclette…

Jeudi matin nous partons pour 3 jours de traversée du desert salin afin de rejoindre la Bolivie et les villes de Potosí et Sucre.
>> Ah nan, dernière dépêche, « d’importantes chutes de neige bloquent la frontière Bolivienne ! »
Nous essaierons de traverser dans 2 jours.. En voyage tu ne peux pas être pressé.

clichés