Quelle belle récompense qu’une bonne table à la bougie dans l’hôtel de la Gare. Un mélange du Paris des années 30 et du colonialisme.Continue Reading